charriage


charriage

charriage [ ʃarjaʒ ] n. m.
• fin XIIIe; de charrier
1Action de charrier.
2(1905) Géol. Nappe de charriage.

charriage nom masculin Action de charrier, de voiturer. Populaire. Action d'exagérer ou de se moquer. Déplacement de masses de terrains pouvant atteindre une centaine de kilomètres et plus et constituant une nappe de charriage. ● charriage (synonymes) nom masculin Action de charrier , de voiturer.
Synonymes :

charriage
n. m.
d1./d Action de charrier, de transporter.
d2./d GEOL Nappe de charriage: couche entière de terrain se déplaçant sur une très longue distance, au cours de mouvements tectoniques, et perdant tout contact avec le lieu d'où elle provient.

⇒CHARRIAGE, subst. masc.
A.— Action de charrier ou d'être charrié. Synon. transport.
1. Action de charrier quelque chose ou quelqu'un [Le] charriage des petiots (ZOLA, Fécondité, 1899, p. 255) :
1. Marguerite prit la chaise par le dossier, et la traîna, renversée, sur les pieds de derrière, qu'un tel charriage usait à la longue.
ZOLA, Au Bonheur des dames, 1883, p. 636.
2. Absol. [En parlant d'une chose, ou de pers.] Action d'être charrié. Les malades affluaient; (...) c'était un charriage sans fin, le long des trottoirs (ZOLA, Lourdes, 1894, p. 223).
P. méton. Choses charriées; ensemble de chariots. Un charriage lent s'en allait par les chemins de campagne (ZOLA, La Terre, 1887, p. 403).
B.— [En parlant d'une chose] Action d'être entraîné (dans un cours d'eau). [Le] charriage des glaces sur un grand fleuve (BALZAC, Œuvres diverses, t. 2, 1850, p. 657).
P. anal. Préserver du charriage par le vent des sols fertiles (La Forêt fr., 1955, p. 26).
C.— GÉOL. [En parlant d'une étendue de terrain] Fait d'avoir été charrié au-dessus d'autres terrains; déplacement des terrains sous l'effet d'une poussée latérale. Dans les glissements tectoniques et les charriages, elle [la pesanteur] effectue toujours un travail géochimique (W. VERNADSKY, La Géochimie, 1924, p. 119).
Nappe de charriage. Traces laissées par ce déplacement de terrains (cf. R. FURON, Revue gén. des sc., t. 63, 1956, p. 41).
D.— Arg. et vx. Sorte de vol où l'on mystifie un individu pour le dépouiller :
2. La reconnaissance [vol à la tire sur un passant qu'on embrasse en l'appelant son oncle] tient à la fois de l'esbrouffe et du charriage.
G. GRISON, Paris horrible et Paris original, 1882, p. 42.
Charriage à la mécanique (cf. F. VIDOCQ, Les Vrais mystères de Paris, t. 3, 1844, p. 196). Synon. coup du père François (FRANCE 1907). V. mécanique (cf. l'expr. saut à la mécanique).
Pop. Fait d'exagérer; fait de se moquer. Passer qqn au charriage. Se moquer de lui (cf. A. BRUANT, Dict. fr.-arg., 1905, p. 323).
Prononc. et Orth. :[]. Pour le timbre de la 1re syll. et pour la graph. avec 1 ou 2 r, cf. charrier1. Ds Ac. 1694-1762 avec 1 r; ds Ac. 1798-1932 avec 2 r. Étymol. et Hist. I. 1. 1240 « transport » (ds D'HERBOMEZ, Dialecte du Tournaisis d'apr. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 303 : Au carpentage LX sous (...) au kariage, XIII sous); 2. 1886 géol. (A. DE LAPPARENT, Abr. de géol., p. 192) d'apr. un emploi déjà attesté en minér. en 1760 (Bowles ds BUFFON, Hist. nat., t. 8, p. 89, note h : Une mine de charriage ou d'alluvion). II. 1835 arg. ([RASPAIL], Réforme pénitentiaire, p. 1). Dér. du rad. du verbe charrier1 étymol. I et II; suff. -age. Fréq. abs. littér. :4. Bbg. GUIRAUD (P.). Mél. d'étymol. arg. Cah. Lexicol. 1970, t. 16, p. 68.

charriage [ʃaʀjaʒ] n. m.
ÉTYM. 1240, kariage; de 1. charrier.
———
I
1 (1240). Action de charrier ou d'être charrié. Transport.
0 Marguerite prit la chaise par le dossier, et le traîna, renversée, sur les pieds de derrière, qu'un tel charriage usait à la longue.
Zola, Au Bonheur des Dames, 1883, p. 636, in T. L. F.
Par métonymie. Ce qui est charrié. || « Un charriage lent s'en allait… » (Zola, la Terre).
2 (En parlant d'un cours d'eau). Action d'entraîner qqch. || Le charriage des glaces par un fleuve.
(1886). Géol. Déplacement des terrains sous l'effet d'une poussée latérale. || Nappe de charriage.
———
II Fam. Action de charrier (II.), d'exagérer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • charriage — CHARRIAGE. s. m. Action de charrier. Le charriage coute souvent plus que la pierre, que le bois. Le charriage est difficile en hiver …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • charriage — (cha ri a j ) s. m. Action de charrier, de voiturer. Le charriage est difficile en hiver.    Le prix du transport. HISTORIQUE    XVe s. •   Il avoit dans un fort chastel sa femme et ses enfants et tout son cariage, FROISS. II, II, 235.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Charriage — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. En géologie, charriage peut désigner : une nappe de charriage, un déplacement de couches sédimentaire sur une longue distance ; le charriage… …   Wikipédia en Français

  • CHARRIAGE — s. m. Action de charrier. Le charriage coûte souvent plus que la pierre, que le bois. Le charriage est difficile en hiver …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CHARRIAGE — n. m. Action de charrier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • charriage — n.m. Attaque brutale. / Exagération, mensonge, bluff, moquerie ; charre …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Charriage (Géomorphologie) — Pour les articles homonymes, voir charriage. 1 charriage 2 saltation 3 suspension 4 sens du courant ou du vent …   Wikipédia en Français

  • Charriage (geomorphologie) — Charriage (géomorphologie) Pour les articles homonymes, voir charriage. 1 charriage 2 saltation 3 suspension 4 sens du courant ou du vent …   Wikipédia en Français

  • Charriage (géomorphologie) — Pour les articles homonymes, voir charriage. 1 charriage 2 saltation 3 suspension 4 sens du courant ou du vent Le charriage (ou roulement …   Wikipédia en Français

  • Nappe De Charriage — Pour les articles homonymes, voir charriage. En gris les restes d une nappe de charriage après un début d érosion Une nappe de charriage es …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.